Mon blog de tous les fantasmes

Accueil

Les fantasmes, c'est un sujet vaste. Il y a nos fantasmes de femmes et puis ceux du sexe opposé. Il y a les fantasmes qu'on ose avouer et ceux qui restent cachés. Il y a des fantasmes simples, tordus, étonnants, sportifs, alambiqués. Et puis, il y a aussi beaucoup de questions qui gravitent autour. Que pensent les hommes de nos fantasmes de femmes ? Et d'ailleurs, qu'est qui les fait fantasmer eux ? Comment lui avouer nos désirs sexuels et faut-il tous les réaliser ? et bien venez vivre vos fantasmes avec une coquine qui n'attend que ça sur le 0 895 080 378 ou cb 01 84 06 66 10 numéro fixe paiement cb sur serveur vocal

Alors viens vite vivre tes fantasmes avec moi la belle Cleo

 

La contribution de mon petit puceau (posté le 30/01/2019 à 17:08)
Paul mon petit puceau
Voila le petit puceau Paul aux ordres de sa maîtresse me montrant sa petite saucisse pour mon plus grand plaisir de l'humilier encore plus !!
Viens partager tes photos pour notre plus gran plaisir
Commentaires

Les zones érogènes qui vous feront grimper au rideau (posté le 17/01/2019 à 00:58)

Vous êtes allongé dans le lit avec votre partenaire vous commencez à vous caresser, vous embrasser mais vous hésitez… Quelles sont les parties de son corps qui réveilleront tous ses sens ? Le corps est complexe mais il suffit de creuser un peu pour en découvrir tous ses secrets. Pour être entièrement réceptif il est essentiel que vous soyez détendu et psychologiquement prêt à accepter les caresses. Nous sommes dotés d’une multitude de terminaisons nerveuses dont certaines sont très sensibles au plaisir et diffèrent suivant les individus. En effet, les zones varient d’une personne à une autre. Nous pouvons néanmoins vous donner quelques pistes d’exploration pour vous aider à détecter vos zones de plaisir.
On distingue deux parties : Les plus évidentes et celles auxquelles on pense le moins.

Voici un petit aperçu des zones les moins évidentes :
Le cuir chevelu
Le lobe de l’oreille
La bouche
La nuque
Le dos
Les aisselles
Les paumes de main
Les plis des coudes et des poignets
Le bas du ventre
Les hanches
La plante des pieds
Les zones les plus évidentes par ordre d’intensité (étude réalisée sur 800 participants) :

Pour les femmes :


Le clitoris
Le vagin
La bouche et les lèvres
Le haut de la nuque
Les seins
Les mamelons
L’intérieur des cuisses
La nuque
Les oreilles
Le bas du dos

Pour les hommes :

Le pénis
La bouche et les lèvres
Les testicules
L’intérieur des cuisses
Le haut de la nuque
Les mamelons
Le périnée
La nuque
Les oreilles

Selon une récente étude les femmes seraient érotiquement plus réactives que les hommes. Alors n’hésitez plus messieurs vous n’avez plus qu’à trouver la bonne intensité pour satisfaire madame !

Transsexuelles (posté le 15/01/2019 à 19:36)
Ces belles shemales bien salopes vont vous rendre fou
Amateurs de femmes à bites, vous aller pouvoir vous rincer l’œil en matant nos nombreuses photos sexy de transsexuelles. Ici, les hommes sont devenus des femmes et ces salopes exhibent sans gêne leur belle queue et leur nichons. Une autre vision du troisième sexe...
Commentaires

BDSM: Les différents accessoires pour la flagellation (posté le 15/01/2019 à 11:05)
Canne et Matraque

Ce dernier objet détourné pour vos fantasmes SM s’adresse au plus vicieux d’entre-vous !
Idéal pour ne nombreux jeux de rôles (maîtresse, policier, militaire…), la matraque n’a pas de limite dans son utilisation, pouvant aussi bien frapper pour soumettre que pénétrer votre victime pour augmenter le plaisir.
La canne, généralement plus longue et plus fine reste cependant tout aussi solide que sa petite sœur.

Fouet et martinet
Outil légendaire des plaisirs SM, le fouet ou le martinet présente la domination suprême lors de vos jeux sexuels.
Différents types de fouet existent pour s’adapter à vos pratiques, que ce soit en solo ou à plusieurs. Avec de l’expérience, le fouet vous offre de nombreuses possibilités, allant de la simple caresse à la torture humiliante et marquante pour longues heures de jouissances.
Slapper et Paddle

Le paddle (qui signifie  »pagaie » en anglais, ou également  »punir »…) est conçu spécialement pour les amateurs de fessée ! Cette petite raquette, à la fois large et bien souvent en cuir ou en matière plastique, est idéale pour faire un maximum de bruit au contact d’une chaire bien rougie par vos pratiques perverses.
Le slapper, est simplement plus fin et plus rigide, que son cousin le paddle.
Pour les passionnés des fesses rouges, n’oubliez pas d’explorer notre blog et retrouver notre article dédié aux plaisirs de la fessée.

Commentaires

Donjon de maitresse Miss Cleo (posté le 14/01/2019 à 18:36)
Viens vite, rejoindre et subir tes plus profonds fantasmes dans ce lieu magique, entièrement dédié aux plaisirs et aux souffrances SM pour ressentir et découvrir le bonheur absolu sous la direction d’une maîtresse diabolique.

Cet endroit est un lieu de pèlerinage pour tous ceux qui sont en quête de sensations uniques, perverses et inavouables. Tes ambitions les plus folles seront confrontées aux outils de tortures de nos plus ferventes dominatrices. De nombreuses pièces sont à découvrir, et chacune d’entre-elles sont dédiées à des fantasmes, toujours plus nombreux et plus vicieux les uns que les autres.
Dans mon donjon, tu ne seras rien d’autre qu’un animal errant, près à obéir au doigt et à l’œil de tes nouveaux maîtres. Dans cet endroit du vice, tu pourras hurler de plaisir toute la douleur que nous t’infligerons. Tu seras esclave de tes pulsions, et rien d’autre n’aura plus d’importance pour toi que de combler tous les désirs de tes tortionnaires. Et tu seras heureux et reconnaissant envers nous de te laisser le choix du sexe qui te dominera pendant ces très longues minutes de jouissance éternelles.

La soumission et la punition

Je suis au cœur des jeux BDSM car je joue à la fois sur le rapport de domination et sur la pratique sadomasochiste. La fessée est l’exemple parfait à la fois dans le rapport de soumission indéniable du fessé, mais également parce qu’elle représente la punition par excellence !

Si tu es timide, ou si tu es simplement curieux de découvrir de nouvelles sensations avec ton corps, alors tu auras à faire à moi, Maîtresse Miss Cleo, pour te présenter les lieux et t’initier à des pratiques que tu n’as jamais soupçonné d’exister dans ta vie. Avant le début de chaque séances dans ma chambre, je permets toujours à mon serviteur de s’exprimer mais attention : tu dois avoir un langage soutenu et répondre à chacune de mes questions en toute sincérité. Si tu m´as menti pendant ces quelques minutes où je t’ai accordé la parole, tu t’en mordras les doigts par la suite, crois-moi. Je vais t’enseigner l’obéissance, la façon de me faire la toilette et je vais surtout t’apprendre à devenir un sadomaso hors du commun.
Et si un jour tu as assez de courage et de folie pour affronter les pratiques les plus sombres et les plus perverses qui existent en ce lieu, alors tu auras à faire à moi Maîtresse Miss Cleo, la plus extrême d’entre-nous toutes. Ma pièce est un véritable cauchemar pour tous les sexes qui ont osé pénétrer en ce lieu de torture infernal. Tes hurlements de douleurs et de plaisirs seront camouflés par le claquement de ses insultes permanentes, et ton corps se videra de ces déchets lorsque tu entendras le bruit de ta propre chair qui ne pourra résister à tout ses supplices. Et si par malheurs, tu venais à supplier de toutes tes forces pour arrêter la séance, alors le ricanement de Miss Cleo te fera comprendre que pour elle, le jeu commence seulement…

Je t’excite et tu veux en savoir plus sur mon donjon ? Tu rêves d’être dominé par une maîtresse ou tu souhaites découvrir toute la richesse des plaisirs SM ?
Alors vis l’instant présent, arrête de réfléchir et appel ta maîtresse qui te fera jouir!
Commentaires

La féssée (posté le 14/01/2019 à 18:18)

Goûter le Plaisir en lui Tournant le Dos ou l’Art de la Fessée Erotique

Parmi la multitude des jeux érotiques auxquels s’adonne l’humanité depuis qu’elle en a l’occasion, la fessée a une place à part, un rang privilégié, une aura particulière qui lui confère l’indulgence des moins aventureux et la reconnaissance des explorateurs érotiques. Son caractère gentiment méchant, à peine douloureux, tout juste punissant, un tantinet coquin, un chouïa transgressif suscite une forme d’affection et de tendresse.

La fessée est en quelque sorte la petite chouchoute des jeux coquins, celle qui en tente plus d’un et d’une, parce qu’elle mêle subtilement violence et douceur et parce qu’elle se pare d’une évidente pointe d’humour. Voici pourquoi et comment mettre la fessée au goût du jour dans votre couple d’aventuriers coquins !
Qu’est-ce qu’une fessée érotique ?
Il s’agit d’un jeu entre deux partenaires qui consiste pour l’un à molester le postérieur de l’autre et durant lequel chacun trouve émoustillement et plaisir. L’excitation sexuelle se retrouve à différents niveaux :

La soumission et la punition

Elles sont au cœur des jeux BDSM car elles jouent à la fois sur le rapport de domination et sur la pratique sadomasochiste. La fessée est l’exemple parfait à la fois dans le rapport de soumission indéniable du fessé, mais également parce qu’elle représente la punition par excellence !

Le contact physique
Les fesses étant une zone érogène de premier choix, celui qui reçoit la punition savoure ces caresses appuyées tandis que le partenaire qui inflige la correction entre en contact direct avec cette tendre zone sexuelle. De plus, dans la position classique de la fessée qui consiste le plus souvent à allonger le corrigé sur le correcteur, il est possible de laisser aller la main qui ne frappe pas vers d’autres contrées anatomiques…
L’ambigüité
Dans l’enfance, la fessée n’a aucun caractère de plaisir et est synonyme de punition désagréable. A l’âge adulte, une main qui entre en contact avec des fesses devient au contraire une forme de plaisir érotique. La fessée adulte joue donc sur l’ambigüité de cette frontière.
Commentaires

Plaisir anal masculin (posté le 14/01/2019 à 17:49)

Plaisir anal masculine point G

Parmi les plaisirs qui ensoleillent nos vies, on parle bien souvent du point G de ces dames, mais l’homme aussi a le droit de prendre son pied à coup de point, celui que l’on nomme alors : le point P.
Cette zone mystérieuse est bien plus qu’un plaisir. Le point P est une glande de la taille d’une grosse noisette, appelée Prostate.

372f9123.jpg

Sa principale fonction est de sécréter du liquide séminale pour aider les spermatozoïdes à atteindre leur cible. Sa stimulation provoque des situations d’extase exceptionnel et unique, à condition de s’appliquer avec finesse pour éveiller les plaisirs de cette petite boule tendre et fragile.
Comment trouver son point P ?
Il vous faut tout d’abord parcourir une distance de 7 cm à travers le rectum. Pour cela, vous avez pour cela deux manières pour y arriver : un ou plusieurs doigts, ou un masseur prostatique en guise de sex toy. Après cette petite promenade, vous devriez alors sentir une petite bosse souple et moelleuse. Masser à cette endroit devrait vous immerger d’une sensation agréable, et fera gonfler la prostate au fur et à mesure de vos douces attaques répétées.

gode-homme-sextoys-anal.jpg

Si votre curiosité pour encourage à l’utilisation d’accessoires, l’avantage est que vous n’aurez pas à chercher par vous même : votre masseur fera le travail pour vous sans aucun détour !
Pourquoi découvrir de nouveaux plaisirs en stimulant sa prostate ?
Difficile pour nos coquines de décrire et promouvoir cette sensation, mais pour nos coquins et nos clients masculins, ce plaisir vaut vraiment la peine d’être vécu au vue de leurs nombreux témoignages sur le sujet !Cette sensation est plus proche des orgasmes vaginaux que des coïts masculins classiques associés à l’éjaculation. Avec des vagues de plaisirs beaucoup plus longues et électrisant dans tout le corps, les adeptes de ce plaisir parlent d’orgasmes ayant duré plusieurs minutes voire plusieurs heures !
4522888_3_3536_diffuser-une-photo-a-caractere-erotique-sans_fa2af4ccb520b54c7b33bfed3dd9bb61.jpg

« Avec la masturbation, je stimule ma prostate avec mon doigt ou un objet sexuel pour provoquer plaisir sexuel décuplé. Plus long, plus profond, plus intense ; cet orgasme se manifeste dans tout mon corps. A n’en pas douter que c’est pour cela qu’il est souvent comparé à l’orgasme féminin. »

une-bonne-carotte.jpg

« Chaque orgasme est différent ! Des fois je me sens vraiment décoller pendant cinq minutes, hurlant d’extase et suppliant de répéter le plaisir jusqu’à épuisement. Et le must dans tout ça, ce sont les sensations de mon pénis qui ont évolué et qui se sont intensifiées, sans pour autant raccourcir la durée de mes rapports traditionnels. »

« Plusieurs de mes clients ou clientes l’ont déjà remarqué ; j’aime beaucoup jouer avec mon petit anus… J’y promène toute sorte de sex toys, en particulier mon gode préféré, qui imite à la perfection la texture d’une vraie bite ! »

Commentaires

L’autostoppeuse (posté le 14/01/2019 à 17:41)

Vous pouvez jouer le jeu à fond, avec une voiture, si vous avez repéré un endroit calme et un peu isolé pour vous arrêter près du bord de la route. Seul impératif : porter une jupe (plus facile à relever pour passer aux choses sérieuses) et vous montrer très discrets (attention à l’exhibitionnisme).
Pour ceux qui ne sont pas motorisés ou qui préfére vivre se fantasme au téléphone rose, pas de souci : deux chaises côte à côte dans votre salon, et vous voilà installés dans le plus sûr et discret des engins.

Le thème
C’est le sexe instantané, la promiscuité, l’enfermement dans un lieu clos très resserré qui crée un lien immédiat.

Pour varier les plaisirs
On peut le jouer dragueur (c’est l’homme qui attaque), ou au contraire jeune femme entreprenante. Cela dépend ce qu’on préfère !
Commentaires

Les 7 péchés capitaux (posté le 14/01/2019 à 16:48)
L'Orgueil
L'Orgueil est le fait de s'attribuer des qualités que l'on n'a pas, de tout rapporter à soi. L'orgueilleux se croit supérieur et plus méritant que les autres individus qu'il méprise. Nous pouvons identifier l'orgueil sous différentes formes: la vantardise, la vanité, l'opiniâtreté, la présomption, la supériorité, l'ambition et l'hypocrisie. L'orgueil peut prédisposer aux maladies mentales telles que la paranoïa et la dépression. En effet, les personnes orgueilleuses sont souvent perfectionnistes et vivent donc mal les échecs.

L'Avarice
L'avarice est une tendance à s'attacher de façon compulsive aux richesses matérielles, jusqu'à les idolâtrer. Il y a bien là une recherche de l'accumulation pour acquérir toujours plus, de façon exagérée et égoïste. Les personnes avares sont parfois surnommées radin ou grippe-sou.

L'Envie
Par définition, l'envie est le sentiment que l'on ressent lorsque l'on convoite le bien d'autrui. C'est son objet même qui fait de l'envie un péché : elle est tristesse du bien de l'autre. Si chaque péché s'oppose à une vertu, on peut dire que le péché de l'Envie s'oppose à l'Amour.

La Colère
La Colère est un mouvement désordonné de l'esprit vers la violence, qui se manifeste par l’éclat de voix (hurlements), des gestes vifs, voire des paroles offensantes et la vengeance. Selon Aristode, la peur est absente de la colère. Ainsi, même s'il s'agit d'une sorte de folie passagère, elle peut être aveugle et très dévastatrice envers l'entourage. Contrairement aux autres péchés capitaux, la Colère dérange directement l'entourage. Grégoire le Grand quant à lui, attribue à la colère six filles : la querelle, l'excitation de l'esprit, l'outrage, la clameur, l'indignation et le blasphème.

La Luxure
A l'origine, la Luxure désigne l'expression d'un désir désordonné, d'une jouissance déréglée. Il s'agit de la recherche sans retenue des plaisirs de l'amour physique, des plaisirs sensuels. Une sorte de débauche. On distingue trois sortes de péchés en chaire : le blasphème (juron), l'intempérance (l'excès) et la luxure. D'après Dante, la luxure fait partie du deuxième cercle de l'Enfer (représentation de l'enfer en neuf zones, auxquelles on peut attribuer les péchés).

La Paresse
La Paresse est un amour du repos, qui nous pousse à omettre ou à négliger nos devoirs, plutôt que de nous faire violence pour les remplir.

La Gourmandise
La gourmandise est l'envie désordonnée de manger ou boire quelque chose que l'on aime sans en avoir le besoin, c'est à dire en l'absence de faim ou de soif. Selon l'épicurisme, la gourmandise s'oppose à la recherche du bonheur car habitue à un plaisir non nécessaire. On distingue deux formes de gourmandise : celle de la nourriture (gourmandise) et celle de la boisson (ivresse).
Commentaires

Les dix commandements de ta Maîtresse (posté le 14/01/2019 à 16:39)
1- Un dialogue permanent tu entretiendras :
La maîtresse devra constamment être à l’écoute de son soumis et entretenir le dialogue. Elle veillera à ce que sa soumise puisse librement exprimer ses envies, ses besoins, mais aussi ses doutes et ses peurs. C’est sur la base de ce dialogue qu’il adaptera sa conduite pour développer la relation en s’interdisant tout chantage affectif pour asseoir son emprise sur sa soumise.

2- Avec respect tu la traiteras :
La Maîtresse traitera sa soumise avec le respect dû à celle qui s’est donnée à lui. Il ne cherchera pas à la rabaisser ni à la dégrader, c’est en la grandissant qu’il montrera sa force, c’est en la rabaissant qu’il trahirait ses faiblesses. De la part de ta Maîtresse, ce sera faire preuve de respect et de grandeur que de savoir reconnaître ses fautes, ses erreurs et de les corriger.

3- A l’intégrité de son esprit et de son corps tu veilleras :
En se donnant à sa Maîtresse la soumise se met dans un état de dépendance physique et affective, en l’acceptant celui-ci devient comptable de son intégrité. Elle sera attentif à ne pas la blesser par des pratiques dangereuses ou qu’il ne maîtrise pas. Elle veillera à ne pas utiliser le pouvoir qu’elle lui donne pour la rabaisser ou la dégrader.

4- A son épanouissement tu veilleras.
La Maîtresse sera attentif au plaisir et au bien être bien être de sa soumise affin que celle –ci trouve son épanouissement a ses côtes. Elle veillera à ce qu’elle progresse dans son développement personnel et dans sa soumission de façon harmonieuse lui permettant ainsi de se construire.

5- Le temps nécessaire tu lui consacreras :
Afin de guider au mieux l’évolution de sa soumise, la Maîtresse lui consacrera le temps nécessaire a son épanouissement. En tout état de cause elle devra lui consacrer un temps au minimum égal a celui qu’il exige qu’elle consacre à leur relation.

6- Des ordres adaptés tu donneras :
La Maîtresse veillera à ce que ses ordres soient adaptés aux possibilités de sa soumise, a ce que ceux-ci soient conformes à sa progression et respectent les limites fixées. Les ordres ne seront jamais la traduction d’une quelconque lubie passagère de ta Maîtresse.

7- A t’améliorer toujours tu veilleras :
Afin de pouvoir accompagner au mieux la progression de son soumis La Maîtresse veillera à constamment acquérir de nouvelles connaissances tant théoriques que pratiques. Elle devra être capable de progresser dans sa vision du BDSM et de la relation, faute de quoi, elle risquerait d’être dépassé et de devenir un frein a l’évolution de son soumis.

8- Avec équité tu châtieras :
La Maîtresse appliquera les punitions, qu’après en avoir expliqué le motif a son soumis et s’être assure qu’il l’a bien compris. Elle choisira des châtiments corporels ou non adaptés à la faute, sans excès mais sans complaisance. Les punitions ne seront jamais utilisées comme des alibis à des envies de jeux SM mal assumées.

9- Sans colère tu puniras :
Afin de toujours appliquer les punitions avec mesure et équité, La Maîtresse s’abstiendra de punir son soumis sous l’emprise de la colère. Elle n’utilisera pas la punition comme un exutoire à ses propres tensions.

10- Avec toutes le même comportement adopteras :
La Maîtresse se comportera face aux autres soumise, portant collier ou non, avec respect et bienveillance. Elle tendra une main secourable à tout soumis dans la détresse. Elle respectera le collier des autres Maîtresse.
Commentaires

Page suivante

 

Mentions Légales Partenaires   fillesexe   telmoi.fr Copyright © misscleo-telrose.fr